Booster Consulting

Stories - 15 février 2020

Tout

Rostam et Samir font partie de cette nouvelle génération d’entrepreneurs.
Fondateurs de Booster Consulting , ils viennent aujourd’hui partager avec nous leur aventure.

1 – Pour commencer, parlez-nous un peu de vous …

Rostam Bouaroua je suis ingénieur en génie électrique et informatique industrielle.
J’ai fait mes études en Tunisie, j’ai par la suite travaillé en Tunisie et en France.
En 2006 j’ai décidé de rentrer en Algérie.

J’ai occupé plusieurs postes, j’ai notamment été directeur adjoint d’un grand groupe algérien.
Puis un jour, j’ai décidé de changer de cap et de m’installer à mon propre compte sans pour
autant savoir ce que j’allais réellement faire.

Samir chenini,ma formation de base est Ingénieur en Agro-alimentaire puis, j’ai eu la chance de faire
plusieurs autres formations complémentaires : PGS en Management, DESS finances et
comptabilités, Psychologie appliquée, Master NLP.

Ma première vie professionnelle a été dans les assurances, Directeur Régional à la
CACOBATPH (caisse d’assurance spécialisée dans le BTP) c’était mon dernier poste avant
de me lancer en 2013 vers la formation. D’abord, en tant que formateur mais aussi
« CorporateTraining Manager » d’une enseigne de formation internationale puis Booster
Consulting en 2015.

2 – Racontez-nous comment a commencé votre aventure …

On s’est connu par hasard lors d’une formation.
Comme nous étions tous deux très différents, donc complémentaires, nous avons décidé de
nous associer.

Et c’est comme ça que Booster Consulting a vu le jour le 16 avril 2015.Date qui correspond
par pur hasard à يوم العلم.
L’avantage de Booster Consulting est que nous sommes propriétaires et formateurs en même
temps.

Nous sommes donc capables de maitriser toute la chaine : aller vers les entreprises, monter les
solutions et enfin les délivrer.

3– Quel a été le déclic ?

Honnêtement, autant le dire nous avons eu tous deux ras le bol de travailler pour les autres.
Je pense qu’au fond tous les deux nous souhaitions nous lancer.
On ne voulait pas attendre un âge avancé pour commencer notre propre aventure.
Aussi, en tant que consultants, on s’est senti à l’étroit c’est-à-dire qu’il fallait coller à une
image, utiliser des outils bien déterminés…

Ce qui réduisait notre champ d’application dans l’innovation pour trouver de nouvelles
solutions.
La seule façon d’avoir cette liberté et flexibilité dans nos actions était de s’installer à notre
propre compte.

4- Avez-vous fait des rencontres qui vous ont incitées à vous lancer ?

Il faut savoir que le contexte était délicat, en 2014 -2015 a commencé l’épisode difficile de la
crise en Algérie.
Certes, nous avons reçu énormément de soutient de la part de nos familles et amis respectifs.
Mais, il faut savoir que beaucoup de personnes nous ont découragés ou ont même tenté de
nous dissuader.

5–Votre plus grande fierté ?

Notre plus grande fierté dans l’aventure de l’entrepreneuriat c’est d’avoir eu des
partenaires et des clients qui nous ont suivis, accompagnés et soutenus.
Quand on termine une mission c’est le retour des clients qui nous touche le plus.
Lorsque des personnes viennent vous remercient, vous confient que vous avez changé leur
façon de voir les choses parfois même leurs vies.

6–Une anecdote ?

Une fois nous étions à une soirée et nous avons été reconnus par une dame qui était DRH
d’une banque internationale, elle avait vu une de nos vidéos.
Elle nous a sollicités pour intervenir au sein de son équipe.
Nous avons travaillé avec un groupe qui au départ était un peu sceptique, comme ils avaient
pour habitude de travailler avec des coachs étrangers, à la fin le feedback était très positif.

7-Des projets pour l’avenir ?

Notre objectif premier est de continuer à développer des nouvelles solutions pour toujours
innover.
On souhaite également étendre notre méthode en Afrique.

8-Enfin, que conseillez-vous aux jeunes qui s’intéressent à l’entrepreneuriat ??

Si vous avez une bonne idée croyez en elle et aller de l’avant.
C’est vrai qu’il y a beaucoup de défis en Algérie mais n’ayez pas peur, chaque obstacle à une
solution.
Ne craignez pas d’échouer, le véritable échec est de ne pas essayer.

Articles par l'équipe derrière THE ADDRESS.